Jean-Yves Duclos

Votre député de


Québec

Jean-Yves Duclos

Votre député de


Québec

Menu

Dialogue avec Duclos (avril 2019)

English follows


Régime de pensions du Canada
Les modifications apportées au Régime de pensions du Canada sont maintenant en vigueur!

Le gouvernement reconnaît qu’après avoir travaillé fort toute leur vie, les aînés méritent de vivre leur retraite dans la dignité et la sécurité. C’est pour cette raison qu’il apporte des modifications au Régime de pensions du Canada (RPC). Le 1er janvier 2019, le gouvernement du Canada a mis en œuvre des réformes visant à bonifier le RPC afin d’aider les Canadiens à bénéficier d’une plus grande sécurité financière.

Ces nouvelles mesures donneront plus d’argent aux Canadiens lorsqu’ils prendront leur retraite afin qu’ils s’inquiètent moins de leur avenir.

En quoi consiste la bonification du RPC?

Le montant versé par les Canadiens dans le Régime augmentera graduellement entre 2019 et 2025. Cela permettra aux travailleurs et aux employeurs de s’ajuster à la hausse modeste des cotisations. Les prestations bonifiées augmenteront progressivement à mesure que les Canadiens travailleront et cotiseront au RPC bonifié. Pour les jeunes travailleurs qui intègrent maintenant le marché du travail, la bonification du RPC augmentera le montant de leur pension de retraite maximale du RPC d’environ 50 %. Les travailleurs recevront donc des prestations plus élevées en contrepartie de cotisations plus élevées.

Qui est touché par ces changements?

Les changements profiteront davantage aux jeunes et aux futurs travailleurs. Chaque année de cotisation au Régime bonifié augmentera davantage le montant des prestations pour les travailleurs de tous âges. La bonification du RPC procurera un revenu de retraite plus élevé à tous ceux qui travaillent et cotisent au Régime en 2019 ou plus tard.

Autres améliorations apportées au RPC

Cinq améliorations supplémentaires au RPC sont également entrées en vigueur le 1er janvier 2019. Celles-ci permettent de soutenir davantage les parents, les personnes handicapées, les jeunes survivants et les familles de travailleurs à faible revenu décédés. Ces améliorations n’entraînent aucun changement supplémentaire au chapitre des cotisations.

La réforme de la pension de survivant élimine les réductions fondées sur l’âge et garantit à chaque survivant – dont l’époux ou le conjoint décédé a versé suffisamment de cotisations au RPC – de recevoir une pension de survivant. Avant ces modifications, les survivants qui n’avaient pas d’enfant à charge voyaient leur pension de survivant réduite ou éliminée, selon leur âge. Maintenant, toute personne âgée de moins de 35 ans sera immédiatement admissible à la pension. Auparavant, il leur aurait fallu attendre d’atteindre l’âge de 65 ans avant de recevoir une pension de survivant. On estime qu’environ 40 000 personnes profiteront de cette modification, la moitié d’entre elles étant des jeunes survivants qui seraient admissibles à la pension de survivant avant d’atteindre l’âge de 65 ans.

Les clauses pour élever des enfants aident les parents qui cessent de travailler ou qui réduisent leurs heures de travail afin de devenir le principal fournisseur de soins de leurs jeunes enfants. Pour chaque année au cours de laquelle un enfant est âgé de moins de sept ans, la bonification du RPC prévoit l’attribution d’un montant de gains équivalant aux gains moyens du parent pendant les cinq années précédant la naissance ou l’adoption de l’enfant – si ce montant est plus élevé que les gains réels. Les parents qui réduisent leur revenu afin de prendre soin de leurs enfants verront ainsi leurs prestations augmenter.

La prestation d’invalidité aide les cotisants par l’attribution de gains pour les années où ils ont reçu la prestation d’invalidité du RPC. Les personnes atteintes d’une invalidité grave ou prolongée verront leurs prestations de retraite augmenter.

La prestation de décès est maintenant un paiement forfaitaire de 2 500 $. Cela signifie que les membres de la succession de tous les cotisants admissibles recevront le même montant, peu importe leurs gains réels.

La nouvelle prestation d’invalidité après-retraite aide les personnes handicapées qui reçoivent une pension de retraite anticipée jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 65 ans. Les prestataires qui satisfont aux mêmes exigences médicales et de cotisation que celles de la pension d’invalidité du RPC deviendront admissibles au montant forfaitaire de la prestation d’invalidité (496,36 $ en 2019) en plus du montant de la pension de retraite anticipée qu’ils reçoivent déjà.

De telles initiatives appuient l’engagement global du gouvernement à renforcer la classe moyenne et à aider ceux qui travaillent fort pour en faire partie.


Canada Pension Plan
Canada Pension Plan enhancements now in effect!

The Government recognizes that after a lifetime of hard work, seniors deserve dignified and secure retirements. That’s why we are making changes to the Canada Pension Plan (CPP). On January 1, 2019, the Government of Canada implemented reforms to enhance the CPP to help Canadians enjoy greater financial security.

These new measures will provide more money to Canadians when they retire so that they can worry less about their future.

What do the CPP enhancements mean?

The amounts Canadians pay into the plan will gradually rise between 2019 and 2025. This will help ensure workers and employers can adjust to the modest increase in contributions. Enhanced benefits will gradually grow over time as Canadians work and contribute to the CPP enhancement. For young workers entering the workforce now, the CPP enhancement will increase their maximum CPP retirement pension by approximately 50 percent. This means workers will receive higher benefits in exchange for making higher contributions.

Who is affected?

The changes will aim to help young workers and future workers the most. Each year of contributions to the enhanced CPP will further increase benefits for workers of all ages. The CPP enhancement will provide more retirement income to all those who work and contribute in 2019 or later.

Additional improvements to the CPP

Five additional CPP improvements have also taken effect January 1, 2019, providing further support to parents, people with disabilities, young survivors, and families of deceased low-income workers. These improvements do not require any further change in contributions.

The newly reformed Survivor’s Pension eliminates age-based reductions and ensures every survivor whose deceased spouse/partner made sufficient CPP contributions will be eligible for a survivor’s pension. Before this change, survivors who did not have dependent children had their survivor’s pension reduced or eliminated, based on their age. Now, anyone under age 35 will be eligible to receive the pension immediately. They previously would have had to wait to age 65 to receive a survivor’s pension. It is estimated that about 40,000 individuals will benefit from this change, about half of them being young survivors who would become eligible to receive their survivor’s pension before age 65.

The Child Rearing Provision supports parents who stop working or reduce their work hours to become the primary caregiver to their young children. In each year while a child is under the age of seven, the CPP enhancement would “drop in” an amount equal to the parent’s average earnings during the five years prior to the birth or adoption of the child¬—if that amount is higher than their actual earnings during that period. This increases the pensions of parents who reduce their income to take care of their children.

The Disability Benefit supports contributors by “dropping in” earnings for the years when they received the CPP disability pension. This increases retirement pensions for individuals with severe and prolonged disabilities.

The Death Benefit is now a flat rate benefit of $2,500. This means that the estates of all eligible contributors will receive the same amount, regardless of actual earnings.

The new Post Retirement Disability Benefit supports people with disabilities collecting an early retirement pension up to the age of 65. Beneficiaries who meet the same medical and contributory requirements as for the CPP disability pension will become eligible for the flat-rate portion of the disability benefit ($496.36 in 2019) in addition to the early retirement pension they are already receiving.

Initiatives like these support the Government’s overall commitment to strengthen the middle class and help those working hard to join it.