Jean-Yves Duclos

Votre député de


Québec

Jean-Yves Duclos

Votre député de


Québec

Menu

Notes d’allocution

L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Conférence nationale sur le logement de 2018
Centre national des arts
Ottawa, Ontario

Seul le texte prononcé fait foi

Distingués invités, chers amis, merci pour cette belle introduction.

Et merci à l’aînée Jane Chartrand pour votre prière, alors que nous nous réunissons sur le territoire traditionnel du peuple algonquin anishinabeg.

C’est un plaisir pour moi d’être ici aujourd’hui pour cette première édition de la Conférence nationale sur le logement.

L’échange de connaissances et de points de vue est essentiel à notre travail collaboratif.
Si l’on consulte le programme de la conférence et les divers sujets qui y seront abordés, on constate facilement que le logement fait partie intégrante des nombreuses préoccupations des Canadiens.

Villes novatrices, collectivités inclusives, durabilité environnementale, bien‑être économique et autodétermination… voilà des sujets qui nous ramènent tous au logement de manière concrète et tangible. C’est parce que quand on bâtit des immeubles, on bâtit aussi des moyens de subsistance et des collectivités.

Une journée très spéciale aura lieu demain : la Journée nationale de l’habitation. C’est une excellente occasion de réfléchir au fait que 1,7 million de Canadiens n’ont pas accès à un logement qu’ils peuvent se payer et qui répond à leurs besoins.

C’est un jour important pour se souvenir que chaque nuit, des dizaines de milliers de Canadiens dorment dans la rue.

C’est pourquoi, il y a pratiquement un an aujourd’hui, notre gouvernement a lancé la toute première Stratégie nationale du logement du Canada.

Le lancement de la toute première Stratégie nationale sur le logement au Canada a également marqué le début d’une nouvelle ère en matière d’habitation au Canada : un investissement fédéral de 40 milliards de dollars sur 10 ans qui permettra à plus de Canadiens d’avoir un chez-soi, à commencer par nos populations les plus vulnérables.

Ce moment historique a marqué le début d’un leadership fédéral et d’un partenariat d’une ampleur que l’on n’a pas vue au Canada depuis plusieurs décennies.

Toutefois, notons qu’avant même l’annonce de la Stratégie, dès le dépôt du Budget 2018, notre gouvernement avait déjà commencé à faire des investissements historiques dans le secteur du logement.

En effet, depuis le premier jour, notre gouvernement s’est engagé à faire des investissements réels et importants, et à véritablement améliorer la vie des Canadiens.

Demain, j’annoncerai à quel point ces investissements ont permis de rendre meilleure la vie des Canadiens.

Et depuis novembre 2017, avec la Stratégie nationale sur le logement, nous disposons d’un potentiel incroyable pour faire une différence durable.

Le dynamisme est plus fort que jamais et nous poursuivons sur notre lancée à l’aube de la deuxième année de la Stratégie.

Nous pourrons bientôt vous diffuser d’excellentes nouvelles au sujet de stratégies de logement pour les Autochtones, élaborées en collaboration avec les Premières Nations, les Métis et les Inuits.

Nous pourrons également vous en dire plus sur l’approche du logement axée sur les droits de la personne qui sert de fondement à la Stratégie nationale sur le logement, notamment sur les rôles que joueront le Conseil national du logement et le Défenseur fédéral du logement.

Je veux également m’adresser à vous tous, assis dans la salle aujourd’hui, et parler de vous. Je crois sincèrement que sans vous et sans de nombreuses autres personnes à l’extérieur de la salle, la Stratégie nationale sur le logement n’aurait pas pu devenir une réalité.

Durant de nombreuses années, vous avez demandé au gouvernement fédéral de faire preuve de leadership et de créer de nouveaux partenariats en matière de logement.

Durant de nombreuses années, vous avez demandé une stratégie nationale en matière de logement.

Durant de nombreuses années, vous avez milité pour le début d’une ère nouvelle en matière d’habitation.

Puis, vous avez finalement pu contribuer à cette stratégie et au début de cette nouvelle ère!

Vous avez contribué en nous faisant part de vos idées, en travaillant fort pour les intégrer à la Stratégie et en participant à la conception et à la mise en œuvre de politiques et de programmes pour les appuyer.

Toutefois, votre contribution la plus importante a été de démontrer que les Canadiens peuvent avoir confiance dans le fait que les investissements et les partenariats en habitation entraînent véritablement un changement.

Instaurer de vrais changements et gagner la confiance des Canadiens : voilà les objectifs vers lesquels notre gouvernement orientera son programme politique au cours des huit prochains mois.

En conclusion, que vous soyez un décideur, un praticien, un chercheur, un fournisseur d’habitation ou une personne qui a éprouvé des besoins en matière de logement ou qui a connu l’itinérance, je vous remercie. Vous avez contribué, de près ou de loin, à tout ce que nous avons accompli au cours des trois dernières années. J’ai hâte de continuer à travailler avec vous pour faire en sorte que de plus en plus de Canadiens aient un chez-soi sûr et abordable.

Merci — et bonne conférence !