Jean-Yves Duclos

Votre député de


Québec

Jean-Yves Duclos

Votre député de


Québec

Menu

Allocution – Hymne d’espoir (MNBAQ – 18 mars 2017)

La version prononcée fait foi.

Hymne d’espoir

Présentation

MNBAQ 18 mars 2017

Chers choristes et musiciens,

Mesdames et messieurs,

Bonjour à toutes et à tous,

Merci d’être venus en si grand nombre pour cet événement tout à fait particulier. Je suis reconnaissant de pouvoir m’adresser à vous à titre de député de Québec.

L’humanité  vit des moments difficiles : pensons à la crise des réfugiés, aux conflits guerriers, aux torts causés à l’environnement, et près de chez nous, à la tragédie survenue en janvier dernier au Centre culturel islamique de Québec et qui nous a touchés profondément.

Heureusement, il y a la musique. La musique existe pour rapprocher et réconforter les peuples.  Le grand compositeur américain Léonard Bernstein disait d’ailleurs «  Voici notre réplique à la violence : faire de la musique plus intensément, plus belle, plus dévouée que jamais ».

C’est aussi dans cet esprit qu’un citoyen de Québec, Gaston Déry, a écrit des paroles sur une musique du compositeur Finlandais Jean Sibelius, Finlandia. Gaston a intitulé cette pièce Hymne d’espoir. On y parle de la terre, de notre fleuve, de notre pays, de nos enfants, de paix et d’espoir… Un hymne d’espoir pour la planète, ses peuples et ses enfants.

Tout récemment en mai dernier, nous avons eu la chance que l’Orchestre Symphonique de Québec interprète à deux reprises au Grand Théâtre de Québec la célèbre 9ème symphonie de Beethoven, dont l’Hymne à la joie célèbre l’idéal de l’unité et de la fraternité humaines. L’OSQ, le chœur de l’OSQ et la soprano Jessica Latouche avaient alors présenté l’Hymne d’espoir, juste avant l’Hymne à la joie de Beethoven.

Suite à l’émotion vécue lors de ces représentations, une idée a germé, soit celle d’inviter un chœur de 150 enfants à chanter l’Hymne d’espoir, pour qu’ils puissent eux aussi exprimer leur espoir d’un avenir meilleur, d’une planète en santé et d’un monde où règne la paix entre les peuples.

Je souhaite en votre nom remercier et féliciter le Musée national des beaux-arts de Québec ainsi que Gaston Déry pour l’organisation de ce bel événement.

Pour leur témoigner mon amitié et ma reconnaissance, je me joindrai aux Petits Chanteurs de Charlesbourg, à la chorale Arthur-Vaillancourt de Ste-Thérèse de la région de Montréal, aux musiciens du Conservatoire de musique de Québec, accompagnés de musiciens professionnels, à la pianiste Ève Bourgouin et à ma chère amie la soprano Jessica Latouche, qui est aussi directrice musicale des Petits Chanteurs de Charlesbourg.

Merci et bon spectacle !

Vidéo : Hymne d’espoir